8-12 July 2019
Cité des Congrès
Europe/Paris timezone

Etude de l’effet de l’injection pulsée de nanoparticules de TiO2 dans un plasma basse pression de O2/HMDSO par diagnostics optiques et électriques résolus en temps

Not scheduled
2h 30m
Auditorium 450 (Cité des Congrès)

Auditorium 450

Cité des Congrès

5, rue de Valmy, Nantes, France Site web : https://lacite-nantes.fr/

Speaker

Maria Mitronika (IMN, Université de Nantes, CNRS, France)

Description

Les couches minces nanocomposites (i.e. nanoparticules dans une matrice) sont recherchées pour leurs propriétés multifonctionnelles, par association des propriétés de la matrice et des nanoparticules. Elles peuvent être obtenues par l’injection d’une solution colloïdale contenant les nanoparticules dans un plasma de dépôt de la matrice.
Nous présentons ici l’étude de l’effet de l’injection pulsée (temps d’injection de 1 ms avec une fréquence de 0,1 à 0,5 Hz) d’une solution colloïdale de nanoparticules d’anatase (TiO2) dans un plasma basse pression (plasma radiofréquence à couplage inductif) de mélange oxygène/hexaméthyldisiloxane (O2/HMDSO). Les couches nanocomposites TiO2/SiO2 ainsi obtenues sont recherchées pour leurs propriétés optiques, photocatalytiques, anti buée…
L’effet de l’injection de la solution sur le plasma de O2 et O2/HMDSO est analysé par spectroscopie d’émission optique résolue en temps (TROES) et par mesure de modification de l’impédance du plasma. Les mesures TROES montrent, lors de l’injection du liquide, une forte émission de CO, OH et H (correspondant à la formation de CO, CO2, H2O par oxydation du solvant de la solution colloïdale) associée à une chute de l’intensité des raies d’argon (5% Ar ajouté à O2) et d’oxygène atomique (dues à la baisse de la température électronique du fait de l’augmentation de la pression lors de l’injection du liquide). Ces mesures de TROES sont utilisées pour optimiser les paramètres d’injection de la solution.

Choix de session parallèle 2.2 Plasmas froids: Diagnostics, Procédés et Applications

Primary authors

Maria Mitronika (IMN, Université de Nantes, CNRS, France) Jacopo Profili (Université de Montréal, Québec, Canada) Antoine Goullet (IMN, Université de Nantes, CNRS, France) Mireille Richard-Plouet (IMN, Université de Nantes, CNRS, France) Agnès Granier (IMN, Université de Nantes, CNRS, France)

Presentation Materials

There are no materials yet.
Your browser is out of date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×