par Gilles Cohen-Tannoudji, Laboratoire de recherche sur les sciences de la matière (Larsim, CEA Saclay)

Résumé :

Les années de 1915 à 1917 pendant lesquelles Einstein a complété sa théorie de la relativité générale, a inauguré la cosmologie relativiste et posé les bases de la théorie quantique des champs, sont en quelque sorte la réplique de 1905, son année miraculeuse. Cent ans après, les deux disciplines qui sont nées de cette période, la cosmologie et la physique de la structure microscopique de la matière connaissent une véritable apogée marquée par la découverte en 2012 du boson BEH et les extraordinaires progrès de l'astrophysique observationnelle.  Le rapprochement de la cosmologie et de la physique des particules débouche sur la perspective d'une authentique cosmogonie scientifique et les difficultés conceptuelles majeures de la réconciliation de la relativité et de la quantique se posent désormais en termes de problèmes scientifiques pouvant faire l'objet de recherches théoriques et expérimentales pluridisciplinaires. 

 

Contact : com@cppm.in2p3.fr

 

Commence le
Se termine le
Europe/Paris
CPPM
Amphithéâtre
  • Gilles Cohen-Tannoudji
Your browser is out of date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×