Séminaires, soutenances

Ce que la COVID-19 nous apprend sur la modélisation des épidémies

by Jean-François MATHIOT (Laboratoire de Physique de Clermont)

Europe/Paris
Description

L’épidémie de COVID-19 se transmet par les voies respiratoires. Ce mode de transmission se fait ainsi par l’intermédiaire des relations sociales entre individus d’une population donnée, par opposition aux épidémies dont l’élément pathogène est transmis à longue distance, notamment par le vent. Après un bref résumé de l’intérêt de modéliser une épidémie, et des différents modèles utilisés actuellement pour comprendre l’épidémie de COVID-19, je présenterai le modèle PERCOVID basé sur la théorie de la percolation. Ce modèle permet d’intégrer de façon tout à fait naturelle trois caractéristiques des relations sociales, pertinentes pour la propagation de l’épidémie : leur densité plus ou moins grande, leur intensité plus ou moins forte et leur plus ou moins grande variété. Ces éléments permettent de comprendre simplement les différences que l’on observe sur l’évolution de l’épidémie entre des pays avec des comportements sociaux différents. Les résultats en France sur l’évolution de l’épidémie de décembre 2019 à février 2022 seront discutés en détails.

Ce travail est mené en collaboration avec Laurent Gerbaud, épidémiologiste au CHU Gabriel Montpied, et Vincent Breton. Il est publié dans Scientific Reports et accessible en ligne à l’adresse suivante www.nature.com/articles/s41598-021-03812-9

Séminaire en Français, ouvert à toutes et tous.


Veuillez vous inscrire à ce doodle si vous souhaitez assister au séminaire. Ceci est nécessaire pour pouvoir estimer le nombre de participants dans la salle. Dans le cas où il y a plus de participants que la capacité autorisée, la sélection se fera par ordre d'arrivée.

https://doodle.com/meeting/participate/id/9avZJyna