Séminaires, soutenances

Radiolyse de l'eau

by Gérard BALDACCHINO (CEA)

Europe/Paris
amphi recherche ()

amphi recherche

Description

En milieu biologique, les radicaux libres produits par rayonnement ionisant proviennent essentiellement de l’interaction avec l’eau (radiolyse de l’eau) et viennent ajouter leur réactivité à ceux produits de façon endogène dans l’activité cellulaire. Ces espèces oxydantes (les ROS : Reactive Oxygen Species) ou réductrices (électron hydraté, H) peuvent réagir brutalement avec les biomolécules (ADN, protéines, lipides…) et créer un déséquilibre que l’on appelle stress, dans l’organisme vivant. Nous insisterons dans cet exposé sur la description des ROS, leur réactivité, leur signature spectrale et les façons de les observer à temps très courts et de simuler leur cinétique de formation et de disparition pour prédire les conséquences à plus long termes. On verra que cette chimie qui peut s’avérer complexe, est dépendante de nombreux facteurs liés au rayonnement (TEL, débit de dose, énergie…) et au milieu (pH, sites d’attaques, concentrations, présence de nanoparticule, température…). On suivra en particulier les grandes lignes de l’article de revue récemment paru dans Cancer Nanotechnology (Baldacchino et al., 2019).