8-12 July 2019
Cité des Congrès
Europe/Paris timezone

Magnétométrie à haute pression avec les centres NV en cellule à enclumes de diamant

8 Jul 2019, 17:50
40m
Salle GH (Cité des Congrès)

Salle GH

Cité des Congrès

Speaker

Dr Margarita Lesik (Laboratoire Aim ́e Cotton, CNRS, Univ. Paris-Sud, ENS Cachan,Universit ́e Paris-Saclay, 91405, Orsay Cedex, France)

Description

La cellule à enclumes de diamant permet d'atteindre des pressions supérieures au mégabar et rend possible la synthèse de matériaux remarquables, dont des super-hydrures de métaux présentant une supraconductivité à très haute température. Un grand nombre de phases a ainsi été prédit par la simulation. Deux expériences récentes ont confirmé des températures critiques record dans l'hydrure de soufre ($T_c$= 203 K à 150 GPa) [1] et l'hydrure de lanthane ($T_c$ = 260 K à 180 GPa) [2]. Cependant, la caractérisation non ambigüe de la supraconductivité d'un échantillon micrométrique confiné à haute pression représente un défi expérimental qui limite l'exploration systématique des phases prédites.

Nous avons développé une méthode de caractérisation optique et in situ du magnétisme, basée sur les centres colorés azote-lacune (NV) du diamant [3]. Les centres NV sont créés à la surface de l'enclume diamant, au contact de l'échantillon, pour une détection directe du champ magnétique créé par le matériau. Nous illustrons la pertinence de cette méthode sur deux exemples : l'évolution en pression de l'aimantation d'une bille de fer jusqu'à 30 GPa avec la disparition du ferromagnétisme, et la détection de la transition supraconductrice de $\rm{MgB}_2$ à 7 GPa.

[1] A.P. Drozdov et al, Nature 525, 73–76 (2015).
[2] M. Somayazulu et al, Phys. Rev. Lett. 122, 027001 (2019).
[3] M. Lesik et al, arxiv 1812.09894 (2018).

Choix de session parallèle 1.2 La supraconductivité par couplage électron-phonon dans les composé à éléments légers: vers la température ambiante?

Primary author

Thomas Plisson

Co-authors

Dr Margarita Lesik (Laboratoire Aim ́e Cotton, CNRS, Univ. Paris-Sud, ENS Cachan,Universit ́e Paris-Saclay, 91405, Orsay Cedex, France) Loic Toraille (Laboratoire Aim ́e Cotton, CNRS, Univ. Paris-Sud, ENS Cachan,Universit ́e Paris-Saclay, 91405, Orsay Cedex, France) Justine Renaud (Orsay Physics S. A., 95 avenue des Monts Aur ́eliens, 13710 Fuveau, France) Dr Florent Occelli (CEA, DAM, DIF, 91297 Arpajon, France) Dr Martin Schmidt (Laboratoire Aim ́e Cotton, CNRS, Univ. Paris-Sud, ENS Cachan,Universit ́e Paris-Saclay, 91405, Orsay Cedex, France) Olivier Salord (Orsay Physics S. A., 95 avenue des Monts Aur ́eliens, 13710 Fuveau, France) Anne Delobbe (Orsay Physics S. A., 95 avenue des Monts Aur ́eliens, 13710 Fuveau, France) Dr Thierry Debuisschert (Thales Research & Technology, 1, avenue Augustin Fresnel, 91767 Palaiseau, France) Dr Loïc Rondin (Laboratoire Aim ́e Cotton, CNRS, Univ. Paris-Sud, ENS Cachan,Universit ́e Paris-Saclay, 91405, Orsay Cedex, France) Dr Paul Louberyre (CEA, DAM, DIF, 91297 Arpajon, France) Prof. Jean-François Roch (Laboratoire Aim ́e Cotton, CNRS, Univ. Paris-Sud, ENS Cachan,Universit ́e Paris-Saclay, 91405, Orsay Cedex, France)

Presentation Materials

There are no materials yet.