17-21 novembre 2014
Institut Pluridisciplinaire Hubert Curien
Fuseau horaire Europe/Paris

Etude des sections efficaces de production de l'antihydrogµene ¹H et de l'ion antihydrogµene ¹H+ dans l'experience GBAR

18 nov. 2014 à 10:15
30m
Amphithéâtre Grunwald (Institut Pluridisciplinaire Hubert Curien)

Amphithéâtre Grunwald

Institut Pluridisciplinaire Hubert Curien

23 rue du Loess Strasbourg
Théorie et modèles nucléaires Théorie et modèles nucléaires

Orateur

M. Mateo Valdes (IPHC)

Description

Plusieurs projets lies a la production et a l'utilisation des atomes d'antihydrogµene sont actuelle- ment en cours au CERN [1, 2, 3]. Ces atomes permettent notamment d'etudier de nombreux aspects de l'antimatiere. Dans ce contexte, le projet GBAR (Gravitational Behaviour of Anti- hydrogen at Rest) se propose de realiser pour la premiere fois, un test du principe d'equivalence avec de l'antimatiµere, en mesurant la chute libre d'atomes ultra froids d'antihydrogµene. Le premier objectif est de mesurer l'acceleration gravitationnelle avec une precision superieure µa un pourcent. A plus long terme, le but est d'atteindre une meilleure precision en utilisant les etats quantiques gravitationnels de l'antihydrogµene. Le succµes de ce programme experimental est toutefois lie µa la connaissance precise du taux de production de l'ion antihydrogµene qui s'e®ectue selon la sequence des deux reactions suivantes : ¹p + Ps ! ¹H + e¡; ¹H + Ps ! ¹H + + e¡; oµu ¹p designe l'antiproton, e¡ l'electron et Ps l'atome de positronium. Dans ce processus, les sections e±caces de production de l'antihydrogµene sont trµes petites. Ceci est due µa l'energie de collision de l'ordre du keV des antiprotons, qui s'avere tres elevee pour ce type de collisions. Une comprehension theorique du mecanisme de reaction est requise a¯n d'optimiser les conditions de l'experience. Par exemple, ces reactions montrent une serie de resonances [4] avantageuse µa exploiter a¯n d'obtenir des taux de production plus eleves. Lors de ce stage, nous proposons le calcul de la section e±cace et l'etude des resonances de la reaction : ¹p + Ps ! ¹H + e¡ Cette reaction sera decrite avec un modµele de collision quantique µa deux corps. Plusieurs voies de reaction seront considerees. Ce modµele conduira µa des equations differentielles couplees du second ordre µa une variable qui devront etre resolues numeriquement.

Auteur principal

M. Mateo Valdes (IPHC)

Documents de présentation

Your browser is out of date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×