Séminaires

La commission Physique sans Frontières et son action pour les sciences expérimentales dans les pays à faibles ressources

by Dr François Piuzzi (CEA/Physique sans Frontières)

Europe/Paris
Description

L’un de nos axes d’action est d’essayer de développer une instrumentation scientifique de base à coût soutenable en utilisant beaucoup de créativité ainsi que les avancées procurées par la révolution numérique comme l’impression 3D, les web cam pour la prise d’images, le système Arduino, les micro ordinateurs Rapsberry Pi . etc… .Il faut aussi penser à la fabrication sur place en utilisant les Fab Labs qui commencent à bien se développer.

Nous nous apuyons aussi sur le partage et le paradigme source ouverte qui se répandent de plus en plus vite et qui permettent un éventail d’équipements instrumentaux très divers même si cela ne couvre évidemment pas tous les domaines de la physique.  

Le détournement de technologie est également un facteur important car il permet de s’affranchir du développement linéaire des sciences en vigueur dans les pays développés et de prendre des raccourcis. Il contribue également aux objectifs du développement durable car il permet l’économie circulaire par le recyclage et la réutilisation de composants. Nous en présenterons plusieurs exemples.

Enfin, il faut absolument agir par la formation de formateurs qui est essentielle et que nous commençons à entreprendre par l’initiative « Experiment – Action » à la fois en France en ciblant la diaspora des étudiants africains et en organisant des ateliers thématiques au Burkina Faso, Sénégal, Guinée grace à Arouna Darga maitre de conférence.

Nous terminerons par un résumé des actions engagées avec d’autres associations et d’autres que nous souhaitons développer ainsi que par un appel à la coopération !.