Séminaires LAPP

D’Archimède aux futurs télescopes géants: Fours Solaires et Optique Adaptative

by Francois Henault (IPAG/CNRS)

Europe/Paris
Auditorium (LAPP)

Auditorium

LAPP

Description

- Les méthodes de réglage et de contrôle des miroirs segmentés des grandes installations collectrices d’énergie solaire (de type four solaire ou centrale à tour) présentent quelques liens de parenté avec celles qui sont utilisées aujourd’hui sur les télescopes astronomiques “extrêmement grands” (ELT) et leurs systèmes d’optique adaptative, même si les performances recherchées ne sont pas du même ordre de grandeur.
- Dans ce séminaire, nous explorerons le domaine des grands observatoires astronomiques terrestres et de l’optique adaptative, en décrivant les principes et les dispositifs instrumentaux utilisés pour mesurer les défauts optiques (senseurs de front d’onde), en mettant en avant quelques analogies avec les installations solaires. Nous verrons ensuite que l’analogie peut être poussée jusqu’aux calculs de flux et de concentration. Par exemple les pertes optiques en concentration solaire peuvent être estimées par un coefficient comparable au “rapport de Strehl” très utilisé en optique adaptative.
- Je rappellerai enfin les principaux résultats de mon travail de thèse au Four Solaire d’Odeillo (1983-1987) sur les méthodes de contrôle des surfaces réflectrices par “rétrovisée”. Il s’agit en fait d’un “senseur de front d’onde solaire” qui est actuellement en cours de développement par deux étudiants en thèse.