17-21 novembre 2014
Institut Pluridisciplinaire Hubert Curien
Fuseau horaire Europe/Paris

Étude de la désexcitation de différents isotopes de Palladium formés par réactions de fusion

19 nov. 2014 à 14:45
30m
Amphithéâtre Grunwald (Institut Pluridisciplinaire Hubert Curien)

Amphithéâtre Grunwald

Institut Pluridisciplinaire Hubert Curien

23 rue du Loess Strasbourg
Etude des réactions nucléaires Etude des réactions nucléaires

Orateur

Lou AUGEY (LPC CAEN)

Description

Lorsqu'il y a fusion de deux noyaux, un noyau chaud excité est créé et il peut se désexciter en émettant des particules légères jusqu'à devenir un noyau plus stable, qu'on appelle résidu d'évaporation. Pour étudier ce processus et ses propriétés, une expérience a été faite avec le multi-détecteur INDRA couplé avec le spectromètre VAMOS. Le premier détecteur permet de mesurer les particules légères évaporées alors que le spectromètre lui va mesurer le résidu. Différents faisceaux d'Ar ont été utilisés avec différentes cibles de Ni pour produire plusieurs noyaux chauds de Pd : *$^{92}Pd$*, *$^{94}Pd$*, *$^{96}Pd$*, *$^{100}Pd$* et *$^{104} Pd$*. L'étude de ces noyaux composés va permettre de déterminer l'influence du rapport N/Z sur leur désexcitation. Les premiers résultats sont présentés ici et sont axés sur la mesure de la température apparente des noyaux chauds de Pd ainsi que la détermination de leur paramètres de densité de niveaux. Pour cela, les données seront comparées au code de simulation GEMINI++.

Auteur principal

Lou AUGEY (LPC CAEN)

Documents de présentation

Your browser is out of date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×